Sagesse du monde

Grandir, s'épanouir en approchant la sagesse de diverses cultures.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES VERTUS DU THE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YLA

avatar


MessageSujet: LES VERTUS DU THE   Sam 1 Jan - 22:46

LES VERTUS DU THE
(d'après Philippe SIONNEAU)

"Le thé est probablement l’une des boissons les plus extraordinaires au monde. C’est d’ailleurs la seconde boisson la plus consommée au monde après l’eau. Entre les thés noirs, verts, blanc, semi-fermentés, fumés, parfumés, compressés, on estime à plus de 3000 le nombre de variété de thé. Mais en fait tous, sans exception, proviennent de la même plante : le Camelia Sinensis. Son origine est chinoise et non pas indienne comme on le croit trop souvent.

Beaucoup moins toxique et beaucoup plus sain pour la santé que le café, il faut savoir cependant l’utiliser pour éviter certains de ces désagréments. Nous allons d’abord présenter le thé selon la diététique chinoise puis l’aborder de manière plus occidentale pour tenter de tirer des conclusions sur ses avantages, ses inconvénients et la manière dont il faut consommer ce formidable breuvage.

Selon la diététique chinoise
Saveurs et nature
- Amer, doux, frais
Méridiens destinataires
- Cœur, Foie, Estomac, Vessie, Gros Intestin

Fonctions :
Clarifie la tête et les yeux
Clarifie la Chaleur, élimine l’agitation
Dissipe la stagnation d’aliments
Atténue les méfaits d’un excès d’alcool
Favorise la diurèse
Arrête la diarrhée
Dissout les mucosités
Indications (chacune d’elle est en relation avec la fonction du même numéro)

A) Céphalée, yeux rouges et douloureux, vision trouble due à un Vent Chaleur, comme par exemple dans le rhume des foins. B) Hypersomnie, confusion mentale.
Soif, agitation due à une maladie fébrile, due à une Canicule Chaleur.
Nausée, perte d’appétit, éructation fétide, distension et douleur épigastriques et abdominales dues à une stagnation d’aliments, surtout due aux graisses animales et aux huiles végétales.
Sensation de tête lourde, céphalée, nausée dues à un excès d’alcool.
Dysurie, oligurie, urodynie, urines foncées et peu abondantes, strangurie Chaleur due à une Humidité-Chaleur sur la Vessie.
Diarrhée due à une Humidité-Chaleur.
Toux avec mucosités abondantes.
Zona.
Utilisations

Le thé est consommé en infusion.

La consommation moyenne pour bénéficier des propriétés thérapeutiques du thé est de 5 à 10 g par jour.
Pour avoir une action anti-diarrhéique, il faut en boire une infusion très concentrée, très amère : 10 g de feuilles de thé mises à bouillir dans 200 ml d’eau bouillante, à feu doux pour obtenir un thé très fort. A boire en 3 à 4 fois sur la journée.
Moudre des feuilles de thé et dissoudre la poudre obtenue dans un thé très fort. Appliquer extérieurement sur le zona 2 à 3 fois par jour.
Boire 2 à 5 ml 3 à 4 fois par jour d’un thé très fort (faire bouillir à feu doux les feuilles de thé) peut guérir des entérites aiguës ou chroniques.
On dit aussi que le thé rend les yeux plus clairs et brillants.
« Avec une saveur amère, le thé aide l’esprit, combat la fatigue, stimule le corps, réduit le poids, stimule la vision » Shen Nong Ben Cao Jing (Première matière médicale de la pharmacopée chinoise – environ 1er siècle ap. jc. – Dynastie des Han).

Selon les recherches scientifiques modernes
Composition moyenne :
Pour 100g de thé vert séché, nous avons environ :
* Vitamine C : 300 mg
* Vitamine E : 100 mg
* Vitamine B : 11 mg
* Bétacarotène (provitamine A) : 15 mg
* Polyphénols (antioxydants) : 35 %
* Chlorophylle : 1 %
* Caféine : 3 %

Il est à noter que les thés noirs, semi-fermentés ou fumés ont une teneur en vitamine et polyphénols beaucoup plus faible que celle des thés verts ou les thés blancs qui ont subit peu de transformation. Concernant la vitamine C qui est fragile à la chaleur nous pouvons même considérer sa teneur quasiment nul dans les thés noirs. (Nous trouvons là encore, la notion de Jing qui supporte mal les transformations).

Effets bénéfiques du thé sur la santé :
De nombreuses recherches récentes un peu partout dans le monde occidental montrent clairement le fantastique potentiel bénéfique du thé sur la santé. En effet les feuilles de thé contiennent des quantités importantes de certaines substances antioxydants (les polyphénols, les flavonoïdes) qui ont une action contre les radicaux libres et qui protègent nos cellules des agressions quotidiennes. Cette haute teneur en antioxydants est comparable et dépasse même les légumes et les fruits riches en polyphénols. La revue scientifique Free Radical Research (USA) à publiée dans son volume 30, en février 1999 une étude qui compare l’effet antioxydant de certaines substances. Il en découle les conclusions suivantes :
2 tasses de thé
=
7 verres de jus d’oranges
=
20 verres de jus de pomme
=
6 pommes
=
3,5 verres de jus de cassis

Une autre étude faite par la Boston Tufts University a mesuré l’effet antioxydant du thé en le comparant à 22 autres légumes comprenant par exemple le brocoli, le maïs, l’oignon, l’ail, et les carottes. Le thé est arrivé en tête de ces vingt deux légumes. Cette recherche a également souligné que le thé a une capacité supérieure pour absorber les radicaux libres. Il est à noter que 85 % des antioxydants du thé sont libérés dans les 3 à 5 premières minutes d’infusion. Après une simple tasse de thé, l’organisme bénéficie d’une forte activité antioxydante dans les deux ou trois heures qui suivent. Ce pouvoir antioxydant du thé est quatre fois plus puissant que la vitamine C. Un de ces constituants le Gallate Epigallocatechol-3 (EGCG) quant à lui est 200 fois supérieurs aux vertus antioxydantes de la vitamine E !

Les radicaux libres sont des substances qui lèsent nos cellules. Or, les scientifiques sont de plus en plus d’accord sur le fait que ces lésions seraient à l’origine de certains cancers, des maladies cardio-vasculaires et des accidents vasculaires cérébraux. Ceci expliquerait les très nombreuses observations et recherches faites depuis vingt ans en Chine, au Japon, Aux USA, aux Pays-Bas, en Grande Bretagne, au Canada, etc. qui confirment les vertus thérapeutiques du thé. Nous pouvons maintenant dire avec certitude que la consommation régulière de thé diminue le risque de :

Maladies cardio-vasculaires (prévention des infarctus et des thromboses). Le thé stimule légèrement le cœur, assoupli les parois des vaisseaux sanguins, aide à éviter l’artériosclérose, empêche la formation de caillots
Cancers. C’est particulièrement vrai pour ceux qui sont induits par le tabac (poumon, pancréas, bouche, œsophage, larynx, rein, vessie) et par le mode alimentaire erroné du monde occidental (colon, rectum, prostate, sein, ovaire, endomètre).
Accidents vasculaires cérébraux. Le thé a une action anti-thrombotique.
Les autres propriétés reconnues du thé sont :

Augmentation rapide de la vigilance
Action stimulante sur l’intellect
Vasodilatation des vaisseaux capillaires
Réduction du stress oxydatif du tabac
Réduction de taux de cholestérol (cette fonction est controversée)
Action amaigrissante (faiblement)
Action hémostatique (selles sanguinolentes) – à forte dose
Action anti-infectieuse dans les dysenteries – à forte dose
Action diurétique

les différents types de thé et leur effet bénéfique sur la santé
Tous les thés semblent avoir ces multiples vertus notamment au niveau du cancer et des maladies cardiaques. Cependant c’est le thé vert qui était réputé comme le plus puissant. Or, une série de recherches récentes montrent que le thé blanc est encore plus puissant que le thé vert pour la prévention du cancer. Tous les thés viennent de la même espèce : Camellia Sinensis. C’est uniquement l’environnement, le terrain, l’altitude, l’époque de la récolte, et le mode de transformation qui modifient l’apparence et la qualité du thé. Connu seulement par les fins amateurs du thé en Europe, le thé blanc est l’un des plus fameux et des plus cher du monde. Les chercheurs pensent que c’est le mode de préparation du thé blanc qui pourrait expliquer la différence d’efficacité.

En effet, celui-ci subi peu de manipulations et de transformations après la cueillette pour pouvoir garder au maximum son arôme et ses qualités. Ceci fait écho à une autre étude qui démontra que les thés verts non fermentés, non fumés, non pressés, semblaient meilleure pour la santé. En effet, ces préparations traditionnelles détruisent une partie des polyphenols. Mais ceci n’explique probablement pas tout. En résumé, à l’état actuel de nos recherches, dans le domaine de la santé, il faudra retenir que les thés peu transformés sont meilleurs que ceux qui le sont plus fortement (fermentés, semi-fermentés, fumés, comprimés, etc.) et que le thé blanc est supérieur au thé vert qui est lui-même supérieur au thé noir.

Les inconvénients du thé et ses contre-indications
Tous ces effets bénéfiques ne doivent pas nous faire oublier qu’aucun aliment au monde est une panacée et parfait pour tous. Le thé possède aussi des inconvénients qu’il faut connaître pour éviter ses effets négatifs.

Contre-indications selon la médecine chinoise
Grossesse et allaitement
Insomnie
Constipation
Mictions fréquentes et abondantes, nycturies dues à un Vide du Yang de la Rate et des Reins. La nature rafraîchissante du thé et son action diurétique doit nous pousser à la modération, d’autant plus que la personne est frileuse, les membres froids ou le nez froid, le tout accompagné de fatigabilité.
Le thé est incompatible avec plusieurs substances médicinales chinoises tel que le fameux ginseng [Radix Panacis Ginseng (Ren Shen)]. Il neutralise ses effets tonifiants, ce qui ridiculise la commercialisation mercantile du thé au ginseng. Les autres incompatibilités sont : Radix Clematidis Chinensis (Wei Ling Xian), Rhizoma Smilacis Glabrae (Tu Fu Ling), Fructus Quisqualis Indicae (Shi Jun Zi), Sclerotium Poriae Cocos (Fu Ling).

« Une longue pratique de boire du thé incorrectement réduit les graisses du corps, cause le froid Vide du Foyer Médian. Boire du thé lors de colères est particulièrement inadéquat et entraîne de l’insomnie ». Shou Yang Cong Shu (Traité ancien des méthodes de santé chinoises).

« Bien que le thé ait l’effet de clarifier le cœur et stimuler la vision, il a de nombreux inconvénients. Il ne doit pas être bu excessivement dans n’importe quelle saison de l’année surtout dans le cas où la personne souffrirait d’insomnie ou celle qui est maigre et faible ». Sun Zhen Ren Wei Shen Ge Zhu Shi (Livre chinois ancien)

Effets négatifs selon la science contemporaine
Le thé s’oppose à l’assimilation du fer. Il est donc contre-indiqué en cas d’anémie ferriprive. Pour cette raison, il est déconseillé de boire du thé aux repas. Celui-ci sera pris en dehors des phases digestives.

Le thé peut aggraver ulcère gastrique ou duodénal s’il est pris à jeun sur un ventre vide. De manière générale, en cas d’ulcère, éviter le thé.

Le thé semble s’opposer à certaines substances médicamenteuses et aussi l’assimilation de certaines protéines. De ce fait, il est déconseillé de prendre du thé à table ou au même moment qu’une prise de médicament.

Par ailleurs, un excès de thé peut induire :
* Palpitations cardiaques
* Céphalées
* Acouphènes
* Vision trouble


Les méfaits de la caféine dans le thé
La teneur en caféine peut bien évidemment varier selon le type de thé. Cependant, en général on considère qu’il contient 3 % de caféine, soit deux à trois fois moins que le café. Une consommation modérée de caféine de 400 à 450 mg par jour ne semble pas provoquer de troubles chez la plupart des individus. Ceci équivaut approximativement à 10-12 tasses de thé par jour. Malgré cela, certaines personnes sont très sensibles à cette substance. Une petite tasse de thé l’après-midi peut leur provoquer une nuit blanche. Pour éviter ou réduire cette sensibilité, il est possible de décaféiner soit même sa boisson. Il suffit de jeter la première eau d’infusion après deux minutes (trois si les feuilles sont entières). Vous pouvez alors faire infuser à nouveau votre thé avec une nouvelle eau frémissante et boire comme à l’accoutumée. "

Source :"La Diététique du Tao" de Philippe SIONNEAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Dim 2 Jan - 17:52

"Le thé est incompatible avec plusieurs substances médicinales chinoises tel que le fameux ginseng [Radix Panacis Ginseng (Ren Shen)]. Il neutralise ses effets tonifiants, ce qui ridiculise la commercialisation mercantile du thé au ginseng."

Donc, un thé au ginseng n'aura pas d'effets tonifiants ? Parce que j'ai un échantillon de thé au ginseng et je n'osais pas encore le goûter.

"Pour cette raison, il est déconseillé de boire du thé aux repas. Celui-ci sera pris en dehors des phases digestives."

Donc, on ne devrait pas en boire au petit-déjeuner également ?

Le problème c'est que les phases digestives dépendent du repas et de sa composition.

Est-ce que l'on peut en boire en début de repas ou en cours de repas comme au petit-déjeuner ?

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
YLA

avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Lun 3 Jan - 0:36

Oui, tu peux en prendre au petit déjeuner, surtout si c'est du thé vert ou blanc ( le blanc n'empêche pas dutout l'assimilation du fer).

Par contre c'est mieux de le boire en dehors des repas ( dans l'aprem par exemple) que tout de suite après...

Le thé au ginseng, ça ne sert à rien ( je veux dire : pas de vertus stimulantes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Lun 3 Jan - 14:54

Ok donc en résumé pour mes questions :

au petit-déjeuner ok si thé vert ou blanc

éviter pendant les repas ou en fin de repas

thé au ginseng = thé "au goût" de ginseng mais sans ses vertus.



Donc, en fait, il ne faudrait jamais boire pendant les repas, ni en fin de repas ?

Je ne sais plus où j'ai lu, entendu ça mais la boisson prise pendant ou juste en fin de repas dilue les enzymes digestives ce qui complique la digestion.

C'est bon de savoir cela mais la digestion dépend du contenu du repas et donc elle peut durer plus ou moins longtemps.

Finalement, si on a soif au moment du repas, l'idéal serait de boire avant ?

Qu'en est-il du thé "noir", est-ce qu'il est "bon" ?


_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Lun 3 Jan - 15:21

Comme je pose beaucoup de question et que je souhaite manger, boire, etc sainement voici ce que j'ai trouvé concernant la boisson et la digestion.

J'ai mis ce document aussi dans le sujet sur la digestion.

Donc, au final, je peux boire : une boisson chaude, en petite quantité, en fin de repas si j'ai besoin de boire.



FAUT-IL BOIRE BEAUCOUP ?

Beaucoup de personnes pensent actuellement que boire beaucoup (d'eau) est un gage de santé, de forme et même de pureté. Boire 2, 3 litres d’eau par jour vous purifierait de l’intérieur, en quelque sorte. De plus, ce « drainage » serait excellent pour la ligne. Cette concviction est avant tout basé sur le fait que nous sommes composés en grande majorité de liquides, que nous urinons environ 3/4 de litre par jour pour un adulte moyen, que nous transpirons, que nous nous dépensons, qu’il peut faire chaud , etc.. Aussi en est-on arrivé à recommander aux personnes de boire 1,5, 2 litres d’eau par jour pour compenser les pertes, même sans soif !

Faut il réellement croire aux bienfaits de cette consommation de grandes quantités d’eau ? tout dépend de notre constitution, nous dit la Médecine Chinoise ! De plus, il est très important de considérer quand la personne boit.

Si la personne boit avant ou pendant les repas :

Elle noie tout simplement son feu digestif. C’est l’équivalent de rajouter de l’eau dans une poêle chaude alors qu’elle se préparait à recevoir les aliments. Cela a pour conséquence de réduire, voire stopper la faim qui s’était installée. La digestion est plus longue, et ceci d’autant plus que la boisson est froide. Attention aussi à l’abus de boisson sucrée et acide qui, en plus, potentialise la production d’humidité et de mucosités (les cocas, sodas, limonades, jus de fruits, même bio à table).

NB : les chinois ne boivent pas à table, mais finissent souvent leur repas par une soupe chaude. Terminer son repas par un thé chaud, ou une infusion, en quantité raisonnable, peut également aider la digestion.

Si la personne boit en dehors des repas :

Ceci est préférable mais si l’on boit trop, que se passe t’il ? L’eau, comme tous les aliments, est prise en charge par la Rate, qui l’élève à la température du corps en puisant dans le feu digestif. Une fois cette eau évacuée de l’Estomac, elle est prise en charge par les Reins, qui sont les maîtres des liquides. Ce qui a pour conséquence de fatiguer les Reins. Ceci se traduit en général par des urines fréquentes et claires, ce qui affaiblit d’autant le foyer inférieur. En conclusion, boire beaucoup fatigue la Rate et les Reins, entraînant une perte d’énergie.

En résumé, sauf maladie particulière, il faut boire à sa soif !

Le corps sait très bien réclamer ce dont il a besoin, écoutons le !! Et ne nous forçons surtout pas à boire si nous n'avons pas soif.


Source : La diététique du Tao

http://www.ladietetiquedutao.com/pq_boire_beaucoup.html

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Lun 3 Jan - 15:24

Voici le résumé de Philippe Sionneau :

En résumé que faire ?

* Sauf maladie particulière, boire à sa soif
* Boire chaud ou à température ambiante (même l’été)
* Ne pas boire au début et au milieu du repas
* Finir son repas par une soupe ou une boisson chaude (quantité modérée)
* Ne pas boire après les repas pendant les phases digestives
* Boire en dehors des phases digestives des quantités qui ne provoquent pas de mictions abondantes



Source : Sionneau.com

http://www.sionneau.com/index.php?page=eau

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
YLA

avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mar 4 Jan - 10:29

Pour répondre à ta question sur les thés noirs, il faut savoir que plus un thé est fermenté, plus il est fort en goût et en théine;
le thé noir est trés stimulant, mais ses effets médicinaux sont moins importants que les thés non fermentés, et attention à l'effet absobtion du fer...Donc, à réserver aux matins de fatigue physique et mentale !

Plus on va vers les thés non fermentés, thés verts ou mieux encore thés blancs, et plus on a des effets bénéfiques décrits plus haut.
Moins excitants aussi !

C'est le thé du quotidien, pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mar 4 Jan - 13:52

Ok !

Thé noir : stimulant, pour le matin, en cas de fatigue.

Thé vert : toute la journée

Thé blanc : toute la journée, plus de bénéfices que le thé vert.

C'est bien ça ?

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
YLA

avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mar 4 Jan - 16:10

Oui, mais tu trouveras de plus amples précisions sur le bouquin de Sionneau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mer 5 Jan - 15:17

En parlant du thé, tu as goûté le thé au ginseng ?

Je n'ai pas du tout aimé et Manu c'est pire, il faisait la grimace ! On préfère nettement la tisane du Père Blaise !!

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
YLA

avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mer 5 Jan - 18:08

Pas encore, mais j'ai goûté celui au ginko, pas extraordianire, je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin
avatar


MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   Mer 5 Jan - 19:34

Bof en effet.

Les deux seuls de cette marque qui ont de l'intérêt sont le thé vert au jasmin Morri et le thé blanc Qi Cha.

Et encore, rien à voir avec le goût du thé blanc Eau de Lune !

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES VERTUS DU THE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES VERTUS DU THE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aspirine: connaissez-vous toutes ses vertus ?
» DIÉTÉTIQUE / De nouvelles vertus : Du chou pour renforcer l'immunité
» Les vertus cardinales
» Les vertus du thé vert
» "Les vertus évangéliques, base de toute la vie chrétienne et humaine"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sagesse du monde :: Médecines naturelles et remèdes naturels :: Diététique chinoise et MTC-
Sauter vers: