Sagesse du monde

Grandir, s'épanouir en approchant la sagesse de diverses cultures.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensées personnelles, par Eolia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lunazen
Admin



MessageSujet: Pensées personnelles, par Eolia   Dim 2 Jan - 17:13

Un petit texte qu'on m'a envoyé et que je voulais partager.


Je te souhaite assez de soleil pour maintenir
ton attitude lumineuse peu importe que la journée
soit grise et moche.

Je te souhaite assez de pluie pour apprécier
le soleil encore plus.

Je te souhaite assez de bonheur pour maintenir
ton esprit vivant et éternel.

Je te souhaite assez de douleur de sorte que
même la plus petite des joies dans la vie puisse
te sembler grande.

Je te souhaite assez de gain pour satisfaire
tes besoins.

Je te souhaite assez de perte pour apprécier
tout ce que tu possèdes.

Je te souhaite assez d'Au revoir pour te
permettre de bien te rendre à l'Au revoir final.



On dit que ça prend une minute pour trouver
une personne spéciale, une heure pour l'apprécier,
un jour pour l'aimer, mais que ça prend une vie
entière pour l'oublier.

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Dim 2 Jan - 17:13

Un très joli texte, que je me suis permise de remettre ici.

Merci Eolia.


_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Lun 3 Jan - 20:30

Oui c'est bien comme cela quand je trouve un texte intéressant je le mettrais là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Lun 3 Jan - 21:16

C'est fait pour ... N'hésites pas.


_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Mer 2 Fév - 12:39

Le rayonnement de la pensée

Chaque hypothèse ou attente négative que nous élaborons à propos d'un autre être humain est une sorte de prière qui émane de nous; elle contribue à créer cette réalité chez la personne en question.

Rappelez-vous : nos esprits créent des liens, nos pensées et nos attentes rayonnent autour de nous et incitent d'autres personnes à penser de la même façon que nous.

On pourrait compléter cette règle en ces termes :

Faites aux autres ce que vous aimeriez qu'ils vous fassent, parce que la façon dont vous les traitez ou dont vous pensez à eux reflètent exactement la façon dont ils vous traiteront. La prière qu'envoie votre sentiment ou votre action tend à provoquer chez eux exactement ce à quoi vous vous attendez.

Souvenez-vous que chez nous, les êtres humains, les attitudes et les humeurs se communiquent. Tout cela est très contagieux.

Source : Le Secret de Shambala - James Redfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Mer 2 Fév - 15:38

En fait, la phrase a été noté avec une affirmation.

Ici, on dit souvent "ne pas faire aux autres ce qu'on n'aimerait que l'on nous fasse".

Bienveillance, amour d'autrui, humanité, partage. Des notions à rédécouvrir et à partager.

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
YLA




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Mer 2 Fév - 21:08

Oui, la bienveillance nous fait du bien avant même d'en faire aux autres !

Par contre, je ne pense pas , contrairement à une mode trés répandue actuellement, que si nous avons des pensées négatives envers une personne, nous influencions sa vie;

je crois que ce qui influence sa vie c'est ce qu'elle pense , ce qu'elle est au plus profond d'elle;

Personne ne peut apporter de mauvaises choses à quelqu'un qui est zen dans sa tête et positif dans sa vie, non, ça je n'y crois pas du tout.
C'est juste désagréable de fréquenter de telles personnes, et si on se sent fragile il vaut mieux les éviter , car leurs ondes peuvent influencer nos propres ressentis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Jeu 3 Fév - 1:48

Oui je suis d'accord avec toi Yla mais la plupart des gens ont besoin des pensées positives des autres pour avancer et vaincre.

Je prend un exemple tout simple, dans mon cas par exemple : je sais qu'il y a en moi des choses que je ne comprend pas et que j'essaie de gérer du mieux possible, par exemple mon besoin dans le domaine ésotérique, mais même si j'ai conscience que j'ai certaine choses que d'autre n'ont pas en règle générale, je doute toujours de moi et si les gens ne croient pas en moi et bien cela amplifie ce doute et donc je n'avance plus. Par contre si j'ai autour de moi des gens qui me motivent et que je sens sincère et bien je vais prendre une énergie énorme et croire en moi et par conséquent avancer à pas de géant.

Si je t'assure Yla c'est vrai, les pensées négatives des autres peuvent influencer ta vie. J'en ai largement fait l'expérience et cela dans la mesure ou beaucoup d'entre nous ont besoin qu'on croit en eux pour avancer.

Bien sure que cela vient de toi à la finale, mais pour croire en toi , les autres sont très importants




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Jeu 3 Fév - 12:01

Le musicien de rue

Le musicien de rue était debout dans l'entrée de la station « Enfant Plazza » du métro de Washington DC. Il a commencé à jouer du violon. C’était un matin froid, en janvier dernier. Il a joué durant quarante-cinq minutes. Pour commencer, la chaconne de la 2e partita de Bach, puis l’Ave Maria de Schubert, du Manuel Ponce, du Massenet, et à nouveau du Bach.

À cette heure de pointe, vers 8 h du matin, quelque mille personnes ont traversé ce couloir, pour la plupart en route vers leur travail. Après trois minutes, un homme d’âge mûr a remarqué qu’un musicien jouait. Il a ralenti son pas, s’est arrêté quelques secondes puis a démarré en accélérant. Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : en continuant droit devant, une femme lui a jeté l’argent dans son petit pot. Peu après, un quidam s’est appuyé sur le mur d’en face pour l’écouter mais il a regardé sa montre et a recommencé à marcher. Il était clairement en retard. Celui qui a marqué le plus d’attention fut un petit garçon qui devait avoir trois ans. Sa mère l’a tiré, pressé mais l’enfant s’est arrêté pour regarder le violoniste. Finalement sa mère l’a secoué et agrippé brutalement afin que l’enfant reprenne le pas. Toutefois, en marchant, il a gardé sa tête tournée vers le musicien.

Cette scène s’est répétée plusieurs fois avec d’autres enfants. Et les parents, sans exception, les ont forcés à bouger. Durant les trois quarts d’heure de jeu du musicien, seules sept personnes se sont vraiment arrêtées pour l’écouter un temps. Une vingtaine environ lui a donné de l’argent tout en continuant leur marche. Il a récolté 32 dollars.

Personne ne l’a remarqué quand il a eu fini de jouer. Personne n’a applaudi. Sur plus de mille passants, seule une personne l’a reconnu. Ce violoniste était JOSHUA BELL, actuellement un des meilleurs musiciens de la planète. Il a joué dans ce hall les partitions les plus difficiles jamais écrites, avec un Stradivarius valant 3,5 millions de dollars. Deux jours avant de jouer dans le métro, sa prestation future au théâtre de Boston était « sold out » avec des prix avoisinant les 100 $ la place.


C’est une histoire vraie. L’expérience a été organisée par le « Washington Post » dans le cadre d’une enquête sur la perception, les goûts et les priorités d’action des gens. Les questions étaient : dans un environnement commun, à une heure inappropriée, pouvons-nous percevoir la beauté ? Nous arrêtons-nous pour l’apprécier ? Reconnaissons-nous le talent dans un contexte inattendu ?

Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être : si nous n’avons pas le temps pour nous arrêter 5 minutes afin d’écouter un des meilleurs musiciens au monde, jouant pour nous gratuitement quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, avec un violon Stradivarius valant 3,5 millions de dollars, à côté de combien d’autres choses magnifiques, voire sublimes, passons-nous ?

Il est clair que le jeu de plus en plus trépident de notre condition sociale tend à nous robotiser, réduisant notre champ de conscience et notre sensibilité à des domaines préprogrammés et médiatisés. Attention de ne pas nous laisser déshumaniser par l’obsession de nécessités domestiques, voire virtuelles, oubliant l’essentiel de ce qui est censé nourrir notre indispensable ascension intérieure et les véritables buts de la vie universelle.


– Source : Trouvé sur le blog Regards de femmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YLA




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Jeu 3 Fév - 15:53

Merci pour cette histoire !

C'est vrai , la plupart des gens n'ont plus (ou ne prennent plus ) le temps de s'arrêter pour regarder une fleur, écouter un chant d'oiseau ou un morceau de musique, ou même écouter une autre personne, ...

Le rythme de notre vie est une excuse, car on peut toujours prendre le temps pour profiter des belles choses que nous offre la vie...

Eolia, je continue à penser que les pensées négatives des autres influent sur ma vie dans la mesure où, comme tu le dis, je peux me laisser influencer par elles, mais seulement dans ce sens là ;
Aurais-tu des exemples contraires ?
Je serais intéressée de les connaître...

Si on partage la vie d'une personne négative, elle va attirer à elle les mauvais évennements, et on vais en souffrir aussi , c'est un fait ;
il m'est arrivé aussi de partager un week end avec une personne qui était, comme on dit une "porte poisse" et pleins d'évennements négatifs sont arrivés ce week end là, pas graves, mais vraiment pénibles, mais ça s'est arrêté quand elle est repartie chez elle !

Mais je ne vois pas comment une autre personne pourrait m'attirer de mauvaises choses, je ne crois pas aux mauvais sorts;
si les personnes négatives pouvaient nuire aux autres , mon père serait mort depuis longtemps car , comme je te le disais, ma mère est trés négative et l'avait déjà enterré voici un an...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Ven 4 Fév - 0:11

Merci pour cette histoire.

On a la possibilité" de prendre le temps, encore faut-il la saisir.

Quand je travaillais à Béthune, je passais sur une route surélevée (un "pont" au-dessus des rails) et avant ce pont, il y avait une maison avec un grand terrain, des arbres, beaucoup de végétation. Quant il pleuvait, je m'arrêtais souvent quelques minutes pour écouter le chant des oiseaux. C'était beau et finalement, ça m'aidait aussi à à ne pas penser à la journée qui allait s'écouler puisque j'avais un employeur très spécial.

Je suis du même avis qu'Yla. Une personne négative, de par sa négativité peut influencer nos ressentis, nos perceptions qui peuvent évoluer vers la négativité mais personne selon moi n'a d'emprise sur quiconque sauf si on lui donne cette "autorisation".

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Ven 4 Fév - 1:37

Je reprend le texte
Chaque hypothèse ou attente négative que nous élaborons à propos d'un autre être humain est une sorte de prière qui émane de nous; elle contribue à créer cette réalité chez la personne en question.
Je pense en fait quand je lis cela à l'empathie dans la mesure ou on ressent quand quelqu'un même si il fait bonne figure pense le contraire

Rappelez-vous : nos esprits créent des liens, nos pensées et nos attentes rayonnent autour de nous et incitent d'autres personnes à penser de la même façon que nous.

Toujours en rapport avec l'empathie. Quelqu'un qui croit en toi, qui est persuadé que tu vas t'en sortir à un rayonnement différent. Cela est communicatif. Si c'est pensées sont sombres et mauvaises, même si cette personne fait bonne figure, on va le ressentir et cela va créer un malaise.

On pourrait compléter cette règle en ces termes :

Faites aux autres ce que vous aimeriez qu'ils vous fassent, parce que la façon dont vous les traitez ou dont vous pensez à eux reflètent exactement la façon dont ils vous traiteront. La prière qu'envoie votre sentiment ou votre action tend à provoquer chez eux exactement ce à quoi vous vous attendez.

Souvenez-vous que chez nous, les êtres humains, les attitudes et les humeurs se communiquent. Tout cela est très contagieux.

Je regardais récemment sur internet les personnes qui sont coach du rire. A la boutique j'ai essayé avec deux copains toujours en déprime de faire un je te tiens tu me tiens par la barbichette et bien on était écroulé de rire.

Dans mes boulots avec mes collègues je racontais souvent des passages de ma vie mais en les amplifiant pour faire rire et cela nous provoquait des crises de rire jusqu'à pleurer.

Dire que le fait que des personnes ayant des pensées mauvaises ou négatives pour moi entrainent des évènements désagréables dans ma vie, non pas en ce qui me concerne.
Je peux avoir parfois le doute mais dans ce cas je demande la protection de St Mickael en récitant une prière remise par mon arrière grand mère quand j'avais une quinzaine d'année et je me sens protégé et comme ça j'arrive à gérer malgré tout la situation.
Je n'ai pas de religion mais comme j'aimais énormément mon arrière grand mère, le fait de penser à elle me rend forte. C'est un peu comme une aide au delà de la vie et de la mort, une main qui se tend sans tenir compte de quoi que ce soit. On devient énergie et je ne me sens plus seule.
Elle est là au fond de moi et de mon coeur pour m'aider. Enfin je crois que c'est elle ou plutôt c'est cela qui me donne la force nécessaire.

Je pense que tu vas te dire que c'est parce que je crois cela que cela augmente ma force et ma combativité pour dépasser les obstacles. Peut être mais en tout les cas ça marche et c'est cela qui compte.

Peut être aussi parce que je prête attention à des détails qui peuvent passer inaperçu.

Il y a quelque temps mon amie d'Irlande m'avait offert un collier avec une toute petite cage contenant une perle pour réaliser les souhaits. Le mien était qu'elle trouve un boulot qui lui convienne parce qu'elle n'avait plus de quoi manger (elle a d'ailleurs trouvé). Un jour en me promenant avec les chiens dans un verger et après avoir voulu utiliser mon collier comme pendule, la cage s'est ouverte parce que je l'avais mal remis à mon coup et la perle est tombée dans les petits cailloux. Je m'en suis rendu compte juste après et j'étais dégoutée et triste et je me suis dis comment retrouver une toute petite perle dans un endroit aussi grand. J'ai fait quelque pas en arrière et j'ai regardé et je l'ai vu direct au milieu des cailloux.

Des exemples comme cela j'en ai pas mal. Je ne sais pas si c'est des coincidences mais en tout cas quand tu y penses après coup, ça fait bizarre.

Pas seulement dans un cas d'objet perdu d'ailleurs mais je pense que tout le monde vit des choses de ce genre mais n'y prête pas cas.

J'ai compris au cours de mes lectures que nous n'exploitons qu'une toute petite partie de notre potentiel, alors peut importe la croyance qui nous permet de développer ce qu'on est capable d'être parce que ce qui est important c'est le résultat.

Je ne croyais pas trop aux entités et autre mais au cours d'une expérience avec LN et Victor, ce que j'ai ressenti n'étais pas du tout en relation avec mes pensées.
Quand tu sen s une énorme vibration à tes cotés (comme un énorme oiseau qui décolle, enfin c'est l'image que je m'en fais) alors que tu assistes septique à la montée d'une ame, tu ne sais pas si c'est vraiment une ame qui monte mais ce que tu ressens alors que tu ne t'y attendais pas, c'est réel.

Pour le papier sur le bouchon c'est pareil. A un moment je me suis dis c'est l'air ou la chaleur qui le fait tourner. Oui d'accord mais alors comment expliquer que depuis un certain temps et à la même place je n'y arrive plus du tout.
Par contre je ressens autre chose, comme un lien qui est entre lui et mon doigt mais il ne tourne plus. Enfin pour le moment.

La télépathie aussi j'ai testé une fois. Impressionnant. J'étais jeune et ma soeur avait une chambre à coté de la mienne et en me couchant je m'étais dis je vais essayer de voir ce qu'elle fait. Et bien je l'ai vu. Pour de vrai devant moi comme si j'étais dans sa chambre. Je suis bien sure allé la voir et je lui ai dit ce qu'elle faisait quelques instants auparavant et elle m'a dit : comment tu sais.
Je n'ai jamais réussi à recommencer mais une fois suffit pour savoir que c'st possible.

Enfin je pourrais parler de tout cela pendant des heures et des heures c'est mon domaine.

Bon je vais en attendant me vautrer dans le canapé pour voir la télé pendant que mes petits bonhommes qui sont à la maison ce soir encore, dorment à poing fermé.

La petite va bien mais il la garde encore un peu.

Bisous et bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Sam 5 Fév - 11:25

La vie comme banc d'essai*



« La vie n’est qu’un banc d’essai, une expérience. Sinon on aurait tous un manuel d’instructions qui nous dirait où aller et comment faire. »

Chaque fois que je pense à cette phrase, elle me rappelle de ne pas prendre la vie trop au sérieux.

Quand on imagine la vie et ses défis comme un banc d’essai, ou une série d’expériences, on s’aperçoit que chaque obstacle constitue une occasion d’avancer et de mieux se connaître.

Que l’on croule sous les problèmes ou les responsabilités, que l’on se trouve devant un obstacle qui paraît insurmontable, quand on voit la vie comme un test, on a forcément toujours une chance de gagner.

Si, au contraire, on perçoit chaque nouveau défi comme une lutte à finir, on s’expose à bien des stress inutiles. On ne doit pas attendre pour être heureux que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes. Les conditions idéales au bonheur n’arrivent que trop rarement.

Faites-en l’expérience en appliquant le principe du banc d’essai à un problème que vous devez surmonter, un patron difficile ou une relation compliquée, par exemple. Et voyez comment vous pouvez revoir la situation, non sous l’angle d’un problème, mais d’un essai. Qu’avez-vous à perdre ? Ainsi, au lieu de vous battre contre ce problème, essayez de voir s’il peut vous enseigner quelque chose.

Demandez-vous : « Pourquoi ce défi dans ma vie ? Que signifie-t-il et que m’en coûtera-t-il de l’affronter ? Est-ce que je pourrais envisager ce problème d’une autre façon ? Est-ce que je peux le voir comme une sorte d’essai ou d’expérience ? »

En optant pour l’essai, vous serez étonné de constater que les solutions ont changé. Si par exemple, vous êtes frustré parce que vous manquez de temps dans une journée et que vous courez pour arriver à tout faire, vous en rejetez le blâme sur votre horaire, vos responsabilités, les circonstances, ou toute autre raison.

En choisissant de voir ce problème comme un bout d’essai, vous pourriez réaliser que pour vous sentir mieux, il n’est pas nécessaire d’organiser votre vie afin d'avoir plus de temps mais plutôt pour arriver à être satisfait de vous, même si vous n’avez pas tout accompli. En d'autres termes, le vrai défi est de voir votre problème comme un bout d’essai.

Au fil des essais et des expériences, vous apprendrez à affronter vos plus grandes frustrations. Et surtout, vous arriverez plus facilement à accepter les choses comme elles sont au lieu de toujours les combattre.


– Dr Richard Carlson


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Sam 5 Fév - 14:19

Dans cette pensée, je retiens surtout cette phrase :

"On ne doit pas attendre pour être heureux que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes."


_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Jeu 10 Fév - 11:29

Le grillon

Un Amérindien et son ami, en visite au centre-ville de New York, marchaient dans Manhattan. C'était l'heure du lunch et les rues étaient très achalandées. Les autos klaxonnaient de plus belle, les taxis faisaient crisser leurs pneus sur les coins de rue et les bruits de la ville rendaient presque sourd. Soudain, l'Amérindien dit : « J'entends un grillon. »

Son ami répondit : « Quoi? Tu dois être fou. Tu ne pourrais jamais entendre un grillon au milieu de tout ce vacarme!

— Non, j'en suis sûr, dit l'Amérindien, j'entends vraiment un grillon.

— C'est insensé », dit l'ami.

L'Amérindien écouta attentivement puis traversa la rue jusqu'à un petit boisé perdu au cœur de toutes ces plateformes en ciment où poussaient quelques arbustes. Il regarda à l'intérieur des arbustes, sous les branches et avec assurance, il localisa un petit grillon. Son ami était complètement stupéfait.

« C'est incroyable, dit son ami, tu dois avoir une ouïe spéciale.

— Non, répondit l'Amérindien, mes oreilles ne sont pas différentes des tiennes. Tout ça dépend de ce que tu cherches à entendre.

— Mais ça ne se peut pas! dit l'ami. Je ne pourrais jamais entendre un grillon dans ce bruit.

— Oui, c'est vrai, répliqua l'Amérindien, ça dépend de ce qui est vraiment important pour toi. Tiens, laisse-moi te le démontrer. »

Il fouilla dans sa poche, en retira quelques pièces de monnaie et discrètement les jeta sur le trottoir. Et alors, malgré le fracas de la rue bondée de monde, ils remarquèrent que toutes les têtes, jusqu'à une distance de sept mètres d'eux, se tournaient et regardaient pour voir si la monnaie qui tintait sur la chaussée était la leur.

« Tu vois ce que je veux dire? demanda l'Amérindien. Tout dépend de ce qui revêt de l’importance pour toi. »

Source : Petites douceurs pour le coeur, Éditions Un monde différent, Nicole Charest, p. 120
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YLA




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Jeu 10 Fév - 17:51

Belle histoire...
L'amérindien avait certainement développé son ouïe avec une perception orientée vers les bruits
de la nature, car dans sa culture, on est près de la nature...

On peut aussi se dire que la civilisation ne nous apprend pas les vraies valeurs et nous
ne sommes pas aussi performants que cet indien pour dicerner les signes universels
de la VIE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Ven 11 Fév - 0:40

Une très belle histoire.

Je suis d'accord avec toi Yla, il y a peut-être sa culture qui privilégie certaines valeurs et d'un autre côté la société qui nous apprend à avoir des valeurs de compétition, de conquête, etc.

_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Eolia




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Ven 11 Fév - 12:22

En fait on entend souvent ce qui correspond à nos centres d'intérêts en ignorant le reste.

Le mieux c'est d'entendre les pièces qui tombent mais aussi le chant du grillon.

Comme cela on est sure de rien louper.

Tiens j'en connais deux qui reconnaissent très bien le bruit d'un sac de croquette qui s'ouvre. ET même si ils sont dans le jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunazen
Admin



MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Ven 11 Fév - 14:23

Quant à mes chats, c'est la même chose de même qu'ils reconnaissent très bien le visuel d'un carré de pâtée bio ! lol!


_________________
Que la chaleur du soleil te réchauffe le cœur Invité

«Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.»
[ Maître Dôgen ] - GenjoKoan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sagesse-du-monde.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées personnelles, par Eolia   Aujourd'hui à 0:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées personnelles, par Eolia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pouvoir de la pensée ou la mémoire de l'eau
» Une Tite Pensée pour mon Ami Gilou qui est sur le billard !
» une pensée pour ma maman
» Huit pensées d'un grand etre: Kalou Rinpoche
» Pensées à méditer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sagesse du monde :: Sagesse du monde :: Pensées personnelles-
Sauter vers: